Et les effets secondaires dans tout ça ?

Savoir à quoi s’attendre

Comme n’importe quel médicament, les traitements contre le psoriasis peuvent parfois provoquer des effets secondaires. Les mauvaises expériences d’autres personnes ou des témoignages sur internet peuvent générer de l’inquiétude inutilement.

Des effets secondaires peu fréquents

Les traitements locaux sont généralement bien tolérés et présentent peu d’effets secondaires lorsqu’ils sont utilisés conformément à la prescription du médecin.

Si vous pensez que votre traitement contre le psoriasis provoque un effet secondaire, il se peut qu’il s’agisse tout simplement du processus de cicatrisation : lorsque les plaques sont réceptives au traitement, elles peuvent effectivement sembler plus rouges qu’au départ.


Vous pouvez avoir des craintes vis-à-vis des corticoïdes. Soyez rassuré(e), utilisés localement, ils n’ont pas les effets secondaires d’une prise par voie orale. Il faut simplement respecter la durée de traitement recommandée par votre médecin, les utiliser à la bonne dose et ne pas les arrêter brusquement.

Enfin, il existe une surveillance permanente du marché des médicaments. Avant d'être autorisé à la vente, un traitement doit subir de nombreux tests et essais cliniques rigoureux, afin de montrer que ses bénéfices attendus sont supérieurs aux risques.

Connaître les effets secondaires potentiels permet de mieux les gérer

Avoir à l’esprit les possibles effets secondaires de votre traitement vous aidera à les signaler plus sereinement à votre médecin ou votre pharmacien. De manière générale, décider d’arrêter un traitement par crainte n’est pas une bonne décision. Impliquez toujours votre médecin dans vos démarches thérapeutiques.

En cas de doutes, consulter un professionnel de santé

Si vous ressentez des effets secondaires, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ensemble, vous trouverez des solutions pour surmonter ce désagrément. De même, n’hésitez pas à aborder avec eux tout sujet sur votre traitement qui vous pose problème ou vous inquiète.

Vous pouvez également déclarer les effets secondaires directement sur le site internet de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé : www.ansm.sante.fr

Dans tous les cas, le traitement choisi ne doit pas être plus contraignant que la maladie ce qui risquerait de vous faire abandonner le traitement. Si un traitement ne vous convenait pas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.