Faire de son médecin un allié !

En quoi une relation de confiance aide à maîtriser le psoriasis

L’échange avec votre médecin doit lui permettre de comprendre ce que vous attendez du traitement, quelles sont vos préférences et quel traitement peut s’intégrer dans votre mode de vie.

Un dialogue franc et constructif

Cette relation doit être basée sur la confiance. Plus vous vous sentez à l'aise avec votre médecin, plus vous pourrez vous confier et lui expliquer ce que vous ressentez. En vous connaissant mieux (votre environnement, vos attentes), votre médecin pourra mieux vous conseiller et vous prescrire le traitement le plus adapté.

Ce n'est pas toujours facile de se confier. Vous pouvez vous sentir gêné(e) ou votre médecin peut manquer de temps : Avez-vous déjà hésité à le "déranger" avec une question qui vous tracasse ? Ou avez-vous déjà eu l'impression de ne pas pouvoir exprimer ce que vous ressentez ?


Voici quelques conseils pour faciliter l’échange :

1. Vous ne vous sentez pas capable de dire à votre médecin que vous ne comprenez pas quelque chose ?

Il y a beaucoup d'informations à assimiler lors d’une consultation. Le risque est d’en sortir sans avoir tout compris. N’hésitez pas à demander à votre médecin de vous réexpliquer les choses ou de les formuler différemment.

2. Vous ne dites pas tout à votre médecin parce que vous craignez qu'il ne soit trop occupé ?

Les médecins ont un emploi du temps bien rempli, mais les patients sont toujours leur priorité. Pour ne rien oublier lors de la consultation, vous pouvez noter au préalable vos questions et profiter de votre rendez-vous pour les poser.

3. Vous préférez échanger avec un homme ou une femme parce que votre psoriasis affecte une zone intime?

C’est tout à fait compréhensible, cela peut intervenir dans le choix de votre médecin. Soyez rassuré(e), les médecins sont accoutumés à ce type de situation.

4. Vous vous inquiétez au sujet d'informations que vous avez lues sur internet ?

Si vous avez des questions sur des informations lues sur internet, vous pouvez contacter l’association de patients France Psoriasis au 01 42 39 02 55 pour qu’elle vous indique si la source est sérieuse. Il peut être aussi utile de demander à votre médecin si les sites internet que vous consultez sont fiables.

5. Vous êtes agacé(e) parce que votre médecin vous prend en retard ?

Généralement les cabinets combinent un système de consultations libres, pour les cas urgents, où les patients viennent sans rendez-vous et un système sur rendez-vous. Profitez du temps d’attente pour passer en revue vos questions et les noter afin d’être bien préparé(e) à votre consultation.

6. Vous êtes inquiet(ète) après avoir changé de médecin ?

Votre nouveau médecin va prendre le temps de vous écouter, et de consulter votre dossier le cas échéant. Il sera désireux de connaître vos antécédents, vos maladies et vos traitements en cours.

7. Vous êtes perturbé(e) parce que le médecin pianote sur son ordinateur pendant votre rendez-vous ?

Cela peut paraître ennuyeux, mais sachez que si votre médecin pianote sur son ordinateur, c'est pour garder une trace de ce que vous lui dites. Même si ce n'est pas l'impression que vous avez, il ou elle vous écoute tout en prenant des notes.

8. Vous vous demandez si vous pouvez prendre des notes ?

Rien ne vous empêche de noter ce que dit votre médecin. Vous pouvez aussi venir à votre rendez-vous avec un proche. Il pourra vous aider à vous rappeler ce que le médecin vous a dit. Autre avantage, après le rendez-vous, vous pourrez parler de votre maladie et de votre traitement avec quelqu’un qui comprend mieux ce que vous traversez.