Le traitement au quotidien

Intégrer son traitement à son mode de vie

Je n’ai pas le temps

S’appliquer son traitement peut prendre du temps. Cela nécessite de s’accorder un moment pour soi, ce qui n’est pas toujours évident au quotidien. Pour réduire ce temps d’application, choisissez avec votre médecin un produit rapide à appliquer, nécessitant une seule application quotidienne. Choisissez aussi le moment de la journée (matin ou soir) le plus facile.

Il m’arrive d’oublier mon traitement

Cela arrive à presque tout le monde au cours d’un traitement prolongé. N’ayez crainte, ce n’est pas très grave. Continuez votre traitement normalement les jours qui suivent. Pour y penser, mettez un pense-bête dans votre salle de bain ou une alarme sur votre téléphone. 

Je me sens mieux, je n’en ai plus besoin

Votre traitement a marché ? Les démangeaisons et les squames ont complètement disparu ? Il ne reste plus qu’une rougeur sur votre peau ? Attention de ne pas arrêter votre traitement trop tôt ce qui pourrait favoriser une rechute. La rougeur signifie qu’il persiste une inflammation. Il est important de vous traiter jusqu’à retrouver une peau saine et conformément aux instructions de votre médecin.

Le produit est trop gras et collant

Comme toutes les personnes ayant du psoriasis, vous recherchez un traitement facile à appliquer, pas trop gras, qui ne tâche pas vos vêtements, sans odeur et qui pénètre facilement. Le développement de nouvelles galéniques permet de mieux répondre à vos attentes. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien, il vous informera des traitements aujourd’hui disponibles.

Les traitements ne sont pas assez efficaces

Essayez d’ évaluer objectivement les bénéfices du traitement, tentez de noter tous les petits changements de l'aspect de votre peau en tenant le journal de vos symptômes, voire en prenant des photographies de vos plaques à intervalles réguliers. Pour vous aider à tenir ce journal, vous pouvez télécharger gratuitement l’ application MonPso sur votre Smartphone. Cela vous aidera à voir les améliorations que vous ne verriez pas autrement et, pourra vous apporter des preuves d'amélioration pour vous motiver à continuer scrupuleusement votre traitement.

Les plaques reviennent et c’est décourageant ? Effectivement, les crises peuvent survenir de manière imprévisible même si vous avez suivi correctement le traitement. Ne vous laissez pas abattre, prenez de nouveau rendez-vous avec votre médecin afin de ré-évaluer votre traitement et continuez de le prendre ou de l’utiliser conformément aux instructions de votre médecin.

J’ai peur des effets indésirables

Les traitements locaux sont généralement bien tolérés et présentent peu d’effets indésirables lorsqu’ils sont utilisés conformément à la prescription du médecin. Vous pouvez avoir des craintes vis-à-vis des corticoïdes. Soyez rassuré(e), utilisés localement, ils n’ont pas les effets secondaires d’une prise par voie orale. Il suffira simplement de ne pas les utiliser de manière prolongée, de les utiliser à la bonne dose et de ne pas les arrêter brusquement.

Par ailleurs, tous les médicaments sont surveillés par les agences de santé nationales et les laboratoires pharmaceutiques, pour garantir leur efficacité et surveiller l’apparition des effets secondaires.

N’hésitez pas à parler avec votre médecin ou votre pharmacien des effets secondaires que vous rencontrez plutôt que d'essayer de les gérer seul(e). Vous pouvez également déclarer les effets secondaires directement sur le site internet de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé : www.ansm.sante.fr

Je n’ai plus de traitement

  • Soit vos plaques n’ont pas complètement disparu alors que vos tubes ou vos flacons sont presque vides ! Afin de poursuivre votre traitement jusqu’au bout, retournez chez votre pharmacien si votre ordonnance est renouvelable ou allez chez votre médecin pour obtenir une nouvelle ordonnance.
  • Soit vous avez retrouvé une peau saine ! Si votre ordonnance est renouvelable, allez chercher votre traitement afin d‘en avoir toujours chez vous en cas de rechute ; sinon, prenez rendez-vous avec votre médecin pour obtenir une nouvelle ordonnance.