Une maladie, plusieurs traitements possibles

Trouver le traitement qui vous convient

Mettre un nom sur la maladie peut être un soulagement. Mais découvrir que l’on a un psoriasis est aussi à l’origine de nombreuses interrogations, d’autant plus qu’il existe différentes formes de psoriasis, pouvant atteindre différentes parties du corps.

La sévérité de la maladie varie également d’une personne à une autre.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau : un dérèglement du système de défense de l’organisme provoque une réaction inflammatoire et un renouvellement accéléré de la peau. Durant toute la vie, des plaques peuvent apparaître de façon imprévisible puis disparaître entraînant un préjudice esthétique et des répercussions sur la vie quotidienne.

Quelle en est la cause ?


On ne connaît pas tous les mécanismes entrant en jeu dans le déclenchement du psoriasis. Ils peuvent être d’origines génétiques, immunitaires, infectieux, environnementaux et psychologiques
En revanche, il est important de souligner que le psoriasis n’est pas contagieux.

Est-ce une maladie répandue ?

Le psoriasis touche plus de 3 millions de personnes en France1.

Il peut apparaître à tout âge, aussi bien chez les hommes que les femmes. On observe néanmoins deux pics :
- un premier pic chez le jeune adulte (fin de l’adolescence jusqu’à 20 ans)
- et un second pic à partir de 50 ans.

Quels sont les traitements possibles ?

Si aujourd’hui on ne guérit pas définitivement du psoriasis, il existe des traitements efficaces qui permettent de soulager les symptômes, espacer les crises et garder le contrôle sur la maladie :
  • Les traitements topiques s’appliquent directement sur la peau. Ils sont utilisés dans les formes non étendues de psoriasis. Ils comprennent : dermocorticoïdes, kératolytiques, analogues de la vitamine D3, rétinoïdes topiques et associations d’un analogue de la vitamine D3 et d’un corticoïde.
  • Les traitements généraux s’administrent par voie orale ou sous forme d’injections. Ils sont prescrits pour les cas de psoriasis plus sévères. Ils incluent des biothérapies, des immunosuppresseurs et des rétinoïdes.
  • La photothérapie utilise un type de lumière appelée rayonnement ultraviolet ou UV (UVA ou UVB).
En complément des traitements prescrits, des produits hydratants disponibles en vente libre sont souvent utilisés pour réduire la sécheresse de la peau et la formation des squames liés à la maladie.

Et mon médecin dans tout ça ?

Le choix d’un traitement doit faire l’objet d’une concertation préalable avec son médecin. Le médecin doit prendre en compte l'étendue du psoriasis, la localisation des plaques, l’impact de la maladie sur le quotidien mais aussi vos contraintes et vos préférences.

Dans tous les cas, le traitement choisi ne doit pas être plus contraignant que la maladie sinon, vous risqueriez de l'abandonner rapidement. Si un traitement ne vous convenait pas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.


1. Dereure et al. - Épidémiologie et génétique du psoriasis, Le psoriasis en question - Ann Dermatol Venereol 2003;130:829-36

En savoir plus ?