Démangeaisons : ce qu’il faut savoir

Marre des démangeaisons ?

De tous les symptômes du psoriasis, les démangeaisons sont certainement les plus gênantes et vous devez probablement en souffrir comme près de 8 patients sur 101


Cette envie irrésistible de se gratter se rencontre aussi dans d’autres maladies inflammatoires de la peau (elles sont dues à une libération de substances chimiques). Elle est entretenue par le grattage ou les frottements au niveau des plaques de psoriasis.

Une intensité variable

Au cours du psoriasis, l’envie de se gratter varie en fonction de l’étendue des plaques de psoriasis : sur des petites plaques, l’envie de se gratter reste limitée. En revanche, les démangeaisons sont en général plus importantes et fréquentes quand les plaques de psoriasis sont larges, étendues et plus sévères, ainsi que sur des zones de peau visibles.


Résister à l'envie de se gratter

Dans tous les cas, il faut éviter de vous gratter car une griffure peut entraîner de nouvelles crises et de nouvelles lésions (c’est ce qu’on appelle le phénomène de Koebner). Le grattage empêche donc les lésions de cicatriser et aggrave le psoriasis en entretenant l’inflammation de la peau.

Si vous avez du mal à surmonter ce besoin de vous gratter, parlez-en à votre médecin : quelles localisations pour ces démangeaisons, leur durée, leur intensité et les solutions essayées pour les contrôler.


1. Bens G et al. – Psoriasis : une maladie systémique – La Presse Médicale ; 2012, 41, 338-48

Tenez-vous à jour au sujet du psoriasis. Inscrivez-vous et recevez la newsletter QualityCare™.